love of israel

lundi 22 décembre 2014

Hamas et l'iran

Les hauts responsables du Hamas lors des célébrations du 27ème anniversaire du Mouvement ont déclaré: Nous ne reconnaîtrons pas l’entité sioniste et nous n’allons pas nous contenter d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967. Nous remercions l’Iran de nous fournir  des armes et des missiles.

 Du 12 au 14 décembre 2014, le Hamas a célébré son 27e anniversaire par de  nombreux défilés et rassemblements dans toute la bande de Gaza, en présence de dizaines de milliers de personnes. Le rassemblement principal dans le nord de l’enclave a semble-t-il été suivi par près de 100.000 personnes. Les célébrations de l’anniversaire comprenaient également un grand défilé de l’aile militaire du Hamas, les Brigades Izz Al-Din Al-Qassam.
Les autorités du Hamas qui ont pris la parole pendant les marches et les rassemblements ont souligné que le mouvement ne reconnaîtrait jamais l’entité sioniste ou ne se contentera pas d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967, et ils ont appelé à poursuivre sur la voie de la résistance et du djihad jusqu’à ce que toute la Palestine, du fleuve à la mer, soit libérée.
Abu ‘UBaida, le porte-parole des brigades Al-Qassam a remercié l’Iran de fournir au Hamas des fonds, des armes et des missiles et ainsi de l’aider à construire son armée, avec ses nombreuses unités avancées. Il a également déclaré que le Hamas allait bientôt faire libérer des prisonniers palestiniens par le biais d’échanges négociés de prisonniers.
Dans le même temps, les intervenants ont mis en garde contre une « explosion » imminente si Gaza ne recevait pas les fonds de remise en état qui lui ont été promis. Ils n’ont pas épargné l’Autorité palestinienne (AP) et ses dirigeants de leurs critiques, les qualifiant de «traîtres» et exhortant les habitants de Cisjordanie [Judée-Samarie] à se soulever contre eux.
Il convient de noter que le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mash’al, a brillé par son absence lors des célébrations d’anniversaire, tandis que les hauts responsables Mahmoud Al-Zahar et le porte-parole des brigades Al-Qassam, Abu ‘Ubaida étaient visiblement impliqués et ont participé publiquement. Un discours pré-enregistré par Mash’al devait être diffusé lors d’un rassemblement de masse à Hébron, mais cet événement a été annulé suite à l’intervention de l’Autorité palestinienne et de la sécurité israélienne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire