love of israel

lundi 15 décembre 2014

Sans Israël, les Palestiniens ne sont rien

Kerry Ashton Fabius et tous les autres ont décidé de donner 5,4 milliards de dollars pour Gaza. Kerry et les autres montrent du doigt Israël et exigent la création d’un État palestinien, et entre temps des milliers de kurdes à Kubani et ailleurs sont massacrés et oubliés.
Des milliers de chrétiens d’Orient sont massacrés et expulsés, et d’autres centaines de milliers sont sur les routes d’Irak et de Syrie comme des hommes sans nom, sans patrie sans amis sans rien.
Tous ceux-là n’ont pas la chance d’être Palestiniens, ils n’intéressent personne, ni Kerry ni Fabius ni Ashton.
Pour eux pas de conférences, pour eux pas de milliards, pour eux pas d’avenir mais la mort et l’oubli de l’histoire et des grandes puissances qui continuent à s’occuper d’Israël et des pauvres Palestiniens qui ont assassiné des enfants et tirent des milliers de roquettes sur l’État Juif.
La chance des Palestiniens, c’est Israël. Sans nous, ils ne sont rien et n’intéressent personne.
Daeish, qui est aux portes de Baghdad, qui massacre les kurdes de Syrie aux portes de la Turquie, qui regarde et ne fait rien, doit bien rire ce soir quand il voit qu’aujourd’hui le monde s’est mobilisé pour le Hamas à Gaza et a oublié l’ennemi principal, le danger premier pour le monde, l’État Islamique.
Le leadership occidental actuel se trompe de route et le résultat va être terrifiant.
Le Moyen-Orient est en train de basculer dans la folie meurtrière islamiste, et le monde s’occupe de reconstruire Gaza aux mains des djihadistes du Hamas bien plus prêts de Daeish que de la déclaration des droits de l’homme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire