love of israel

samedi 27 décembre 2014

Un sondage

Un sondage révèle que le nombre de jeunes juifs à vouloir quitter la Turquie à cause de l’antisémitisme a doublé

Image à la Une : Pancarte indiquant «Local à démolir» à l’entrée de la synagogue Neve Shalom, Istanbul, Novembre 2014.
L’annonce par une personnalité de la communauté juive de Turquie que l’antisémitisme pousse la jeunesse juive à chercher une nouvelle vie à l’extérieur du pays a été confirmée provisoirement par les statistiques recueillies par un site d’Observation de la politique au Moyen-Orient.
Al Monitor rapporte [Al-Monitorreported], «Selon les évaluations constatées dans une école secondaire communautaire qui a demandé à ce que son nom ne soit pas cité, par rapport aux années précédentes, le nombre de jeunes juifs qui veulent quitter la Turquie a doublé. En 2012 sur les 99 élèves de l’école communautaire, 23 voulaient partir à l’étranger; en 2013, 18 sur 96; et en 2014, 40 sur 108.»
The Algemeiner avait rapporté dans sa publication du 16 Décembre dernier, que Moise Gabay, un homme d’affaires juif de premier plan, avait affirmé, dans un article publié dans le journal juif Şalom basé à Istanbul : «Nous sommes quotidiennement confrontés à des menaces, des attaques et des harcèlements. L’espoir s’estompe.»
Gabay avait ajouté : «Les lois ont changé. Le discours de haine est maintenant un crime, mais à quand l’ouverture d’un procès sur les discours de haine contre notre communauté? Je ne blâme pas uniquement le gouvernement. L’opposition, la société civile, les syndicats et la sphère publique démocratique devraient nous servir de boucliers. Ils devraient surveiller ces incidents. Attendent-ils que l’un de nous soit abattu et devienne un «nouveau Hrant ?» écrivait-il, en référence à Hrant Dink, célèbre journaliste turc d’origine arménienne, assassiné par un adolescent nationaliste en 2007.
Al-Monitor fait observer: « Depuis les meurtres de neuf citoyens turcs par des militaires israéliens dans l’affaire de la flottille du Mavi Marmara en 2010, les actions et le discours antisémites sont devenus des constantes en Turquie. Ces sentiments sont à leur paroxysme chaque fois qu’il y a un incident impliquant Israël  »
Al-Monitor signale également que les organisations de médias islamistes ont répondu à l’article de Gabay par des titres ouvertement antisémites, et parmi eux, « Super nouvelle à propos des  Juifs: ils quittent la Turquie ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire