love of israel

vendredi 30 janvier 2015

ETAT DE PALESTINE ILLEGAL SELON L’ARTICLE 80 DE LA CHARTE DE L’ONU !


La lecture attentive de l’article 8O de la Charte des Nations Unies protège la légitimité de l’Etat Juif de manière absolue et indiscutable.. La naissance de la Palestine, par contre, reste ce mauvais rêve qui ne laisse aucun répit à sa proie, la gavant d’illusions payées cependant à prix fort! POURQUOI FAIT-ON CROIRE A SA PROCHAINE NAISSANCE, ALORS QU’ELLE EST IRREALISABLE  SELON L’ARTICLE 80 DE LA CHARTE, C’EST A DIRE, EN APPLICATION DU DROIT INTERNATIONNAL ?

Extrait   de l’article 80 de la Charte des Nations Unies:
Aucune disposition du présent Chapitre ne sera interprétée comme modifiant directement ou indirectement en aucune manière les droits quelconques d’aucun État ou d’aucun peuple ou les dispositions d’actes internationaux en vigueur auxquels des Membres de l’Organisation peuvent être parties.

Apparemment complexe, mais en fait d’une clarté singulière, Cet article 80 (cité partiellement) de la Charte des Nations Unies empêchera toute édification de l’Etat de Palestine. En effet, il marque toute la différence entre les Etats initialement sous mandat et les Etats sous tutelle, estimant que les territoires dont bénéficient les Etats sous mandat ont force exécutoire.

Or, les territoires reconnus aux sionistes étaient sous mandat britannique. Si ces territoires faisaient l’objet d’un accord entre les parties concernées qui transformeraient le mandat en tutelle ou en « territoire sous tutelle », une modification ultérieure des frontières ainsi qu’un changement de propriétaire serait possible. L’ONU disposait de trois ans pour procéder à un changement éventuel. Or, du 24/10/45 au 15, date où la Charte devenait effective au 15/5/48, date de la naissance d’Israël, l’ONU n’a pas conclu d’accord ou traité transformant les pays sous mandat, en « territoires sous tutelle. »
Israël était sous mandat britannique et devient par les effets pratiques de cet article, un Etat  dont l’origine et le droit de propriété ne sont plus contestables.

Ironie du sort ou du destin, l’ONU dont l’hostilité anti sioniste est établie, se trouve enfermée dans un piège où « l’oubli » des trois ans pour s’opposer à la réalisation sioniste, la conduit à devoir reconnaître la souveraineté pleine et entière des Juifs sur leur terre. MAIS SURTOUT A DECLARER ILLEGAL LE PROJET D’EDIFICATION DE LA PALESTINE !
L’Etat de Palestine est une entité mort née illégale et illégitime.

POURQUOI OBSERVE T-ON UN MUTISME BIEN SINGULIER A CE SUJET?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire