love of israel

jeudi 15 janvier 2015

je suis charlie

Le peuple français est sorti dans la rue pour exprimer son émotion, sa colère, sa peur du terrorisme. 3,7 millions de personnes dans les rues… Incroyable. On pourrait se demander où étaient ces mêmes 3,7 millions de Charlie au lendemain du massacre de Toulouse ? Est-ce que ces amoureux de la liberté, de la démocratie, en manifestant leur tristesse, pensaient aussi aux Juifs assassinés à la veille de shabbat dernier ? Si la remise en question se limite à des slogans bien marketing, les Juifs peuvent réellement s’inquiéter et sortir eux aussi leur affichette : « Je Suis Parti » ! François Hollande ne devrait pas être si fier d’accueillir tant de chefs d’États inquiets, il devrait avoir honte et réagir sérieusement, sans tergiverser, sans accolade avec le diable. Mais est-il réellement conscient du danger du terrorisme qui s’installe, ou alors va-t-il se bercer d’illusions ?
Le fanatisme islamiste, qui a touché la France avec tant de facilité et avec tant de cruauté, n’est malheureusement pas un bon signe pour les Juifs. Ce qui a commencé sans distinction pour tous, dans les bureaux de Charlie Hebdo, a finalement atteint notre communauté. Et à notre grand regret, au lendemain des beaux discours, nous serons de nouveau pointés du doigt, et Israël sera accusé.
Bibi, et tous les dirigeants d’Israël, ont eu ce même message spontané et sincère… Israël vous attend, vous accueillera, et c’est vrai ! Nous qui vivons ici depuis quelques mois ou quelques années, nous vous adressons le même message, en espérant que vous viendrez plus par amour que par simple fuite. Dans tous les cas, brou’him habahim !
Certes, ici le terrorisme existe aussi, la situation économique n’est pas tous les jours facile et les 5 semaines de vacances se transformeront parfois en 5 jours ! Oui mais… ! Nos enfants sont notre armée, nous sentons la Main de D-ieu qui nous protège, notre vie est rythmée par le shabbat, les fêtes juives et nationales, elle est imbibée de paroles de Torah. Sentir que nous vivons rassemblés sous un même drapeau, sur notre terre, notre État juif et indépendant, suffit à effacer toutes les difficultés liées à l’intégration.
Or, si vous venez en nombre, non pas 10.000 mais 100.000, de toute l’Europe, nous pourrons repeupler la Judée, la Samarie, le Neguev et la Galilée… et qui osera encore parler d’un nouvel État à l’intérieur de nos propres frontières ?
À l’heure qu’il est, nous dirigeons nos prières et nos pensées vers les familles endeuillées, celles des Juifs comme celles des non-Juifs, en proclamant que par-dessus toutes nos différences, je suis homme, et je suis Juif.
Que les âmes de Yohan Cohen, Yohav Hattab, Philippe Braham et François-Michel Saada z’l reposent en paix sur la terre d’Israël qu’ils ont retrouvée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire