love of israel

dimanche 30 novembre 2014

pourqoui la haine

Haine du Juif : Israël commémore l’exode forcé des réfugiés juifs des pays arabes



REFUGIES
Israël commémore dimanche pour la première fois l’exode forcé des Juifs des pays arabes pour rendre justice à ces réfugiés qui ont été contraints de tout abandonner et n’ont jamais été reconnus comme réfugiés par la communauté internationale.
En 2013, la Knesset, le Parlement israélien, a instauré à la date du 30 novembre une journée officielle de commémoration de l’exode forcé des réfugiés juifs des pays arabes.
Au lendemain de l’indépendance du jeune État d’Israël, le 30 novembre 1947, près de 850 000 Juifs des pays arabes et d’Iran ont été expulsés de leurs maisons, tués, spoliés et privés de leurs droits dans l’indifférence générale, alors qu’ils étaient présents depuis des millénaires, bien avant les Musulmans, dans ces contrées. Israël a accueilli et intégré la majeure partie de ces réfugiés.
En 2012, le ministère israélien des Affaires étrangères a lancé une campagne internationale intitulée « Je suis un réfugié » afin de faire connaître l’histoire des 850.000 Juifs forcés selon l’Etat hébreu de quitter les pays arabes et l’Iran depuis la création d’Israël en 1948.
Selon plusieurs organisations juives, au-delà du préjudice moral subi par ces réfugiés juifs, les pays arabes leur sont redevables de plus de 7 milliards de dollars pour la valeur de biens perdus.
En 2007, le réalisateur franco-israélien Michael Grynszpan a projeté au Congrès américain un documentaire intitulé « Les réfugiés oubliés » racontant l’histoire et la destruction de ces communautés juives orientales déracinées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire